60 ans : quelle aventure !

Parce que soixante années de parution d’un journal gratuit, conçu et diffusé entièrement par des bénévoles, c’est un peu une aventure aussi folle que celle d’un mariage, nous pouvons, avec une certaine fierté, fêter ensemble nos noces de diamant ! Ce diamant qui, soixante ans après qu’on se le soit passé au doigt, brille encore de mille feux, témoin d’un engagement sans faille de centaines de contributeurs (éditeurs-rédacteurs-graphistes-annonceurs-distributeurs, …) qui lui ont permis, année après année, de se développer pour porter toujours plus loin son message plein d’Espérance et contribuer à tisser un vrai lien entre tous les habitants de notre vallée nord de la Seine.

Parce que soixante années de fidélité et d’intérêt toujours réel l’un pour l’autre, c’est un vrai mystère ; on peut parler d’une vraie rencontre entre Les Echos et ses lecteurs. Comme un couple dont l’amour n’a cessé de grandir au fil des âges, avec les épreuves et les joies traversées ensemble.

Cela, on le doit sans aucun doute au fait que notre beau journal a su rester fidèle au projet de départ, s’actualisant et se modernisant à chaque fois autant que nécessaire pour continuer de coller au mieux aux réalités et aux préoccupations du temps présent, répondant ainsi à un réel désir de découvrir un peu mieux à travers lui ce qui fait la vie de chacun et de trouver du sens à sa vie.

A l’image de ce qui fait notre vie de tous les jours, les Echos nous permettent de rester connectés à tous les acteurs et à tous les événements de la vie locale. Et en même temps, ils nous permettent aussi de rencontrer en profondeur et en vérité des hommes et des femmes de convictions qui, habitant au milieu de nous, contribuent à porter le souci du bien commun et à nous emmener plus loin, plus haut. Les Echos, en fait, c’est un hymne à l’engagement et à la fidélité. Et nous le savons bien, un tel engagement et une telle fidélité ne peuvent trouver leur source que dans un Amour qui vient d’ailleurs, un Amour qui nous dépasse, inépuisable, un Amour qui a tout donné pour nous et qui pousse chacun à donner le meilleur de lui-même, sans compter, un Amour qui doit être partagé, diffusé. C’est sans doute cela son mystère. Alors, merci pour ce bel exemple et longue vie (éternelle ?) au journal !

Père Eric Duverdier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.