De nombreux jeunes à Taizé

 

Le nombre de jeunes accueillis à Taizé augmente régulièrement, de semaine en semaine, notamment pendant les mois d’été ; les rencontres sont très internationales, marquées par une grande diversité d’origines. Des volontaires de tous les pays du monde sont arrivés, de nouveaux ateliers sont proposés et certains sont animés par des intervenants de passage. Parmi eux, l’archevêque émérite d’Alger, Mgr Teissier, sur le dialogue interreligieux, Christoph Benn du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l’eurodéputé Philippe Lamberts, des médecins de la région autour de Taizé.

Parmi les visiteurs représentant des Églises, on peut noter la présence du président de l’Église méthodiste du Bénin, de plusieurs aumôniers nationaux en charge de la pastorale des jeunes en Afrique, de l’archevêque de Dijon et l’évêque de Magdeburg (Allemagne), plusieurs évêques de l’Église d’Angleterre, cinq prêtres orthodoxes de Biélorussie accompagnant des jeunes.

Pendant les vacances de la Toussaint 2014, deux mille cinq cents lycéens français furent accueillis sur la colline bourguignonne, pour prier ensemble, se rencontrer et chercher comment il est possible de se mettre en route pour rejoindre ce « pèlerinage de confiance sur la terre », en étant témoins et acteurs de paix, de justice et de réconciliation, là où ils vivent.

D’abord une rencontre : Le pèlerinage de confiance est d’abord une rencontre, avec le Christ ressuscité et avec les autres. Grâce à la prière commune, chacun se rend disponible à Dieu. Et par le partage et l’hospitalité, tous acceptent de dépasser les frontières et les différences pour s’accueillir et s’enrichir mutuellement.

Lorsque c’est possible, des frères rendent visite à ces jeunes pour les soutenir dans leur recherche. Ces visites sont comme de petites étapes du pèlerinage de confiance, qui permettent d’approfondir ensemble notre engagement, de rendre visite aux églises locales.

Les frères essayent de soutenir cette recherche de paix et de réconciliation partout où elle existe. Des rencontres de jeunes sont organisées sur tous les continents. En Asie, en Amérique latine et en Afrique il y a régulièrement des rencontres internationales ; à la fin de chaque année, entre Noël et Nouvel An, a lieu une rencontre européenne dans une grande ville, la dernière ayant eu lieu à Prague, à la fin de l’année 2014.

Certains frères habitent loin de Taizé, la plupart parmi les plus pauvres. Vivant en petites fraternités, ils travaillent auprès des prisonniers en Corée, soutiennent des handicapés au Bangladesh, accueillent de nombreux enfants au Sénégal et au Brésil, animent des rencontres de jeunes au Kenya … L’existence de ces petits foyers de la communauté est fondée sur la prière commune et la vie fraternelle.

 

Initiative 2015 pour les jeunes : des fraternités provisoires

Pendant le premier semestre 2015, des jeunes vont s’engager à vivre à plusieurs, quelques semaines, au cœur d’un quartier, d’un village, pour y témoigner de l’Évangile et partager les joies et les peines des habitants. Vie rythmée par trois prières communes par jour. Travail pastoral et social avec les communautés chrétiennes locales, visites aux personnes isolées ou en situation de détresse, animation de prières ouvertes à tous et de rencontres de jeunes.

Pendant l’été 2015 :

  • chaque semaine, du dimanche au dimanche, des rencontres internationales de jeunes, avec des ateliers reprenant la recherche des trois dernières années et animés par des jeunes de tous les continents,

  • du 5 au 12 juillet : rencontre pour jeunes engagés dans la vie monastique ou religieuse, « réflexion sur l’actualité de la vocation religieuse », avec des témoignages de congrégations, monastères et communautés catholiques, orthodoxes et protestantes.

  • du 9 au 16 août : rassemblement de jeunes pour une nouvelle solidarité,

  • dimanche après-midi 16 août : prière d’action de grâces ouverte à tous, en mémoire de frère Roger, avec la présence de responsables d’Églises.

  • du 30 août au 6 septembre : colloque pour jeunes théologiens et théologiennes, « l’apport de frère Roger à la pensée théologique », avec les interventions de théologiens protestants, orthodoxes et catholiques de divers pays.

 

Pour toute information vous pouvez consulter le site internet de Taizé : http://www.taize.fr/fr

 

Eric Le Scanff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *