Échange des voeux 2016

Dimanche 17 janvier le Père André Menyé, notre Curé, présentait ses vœux aux paroissiens de notre groupement paroissial, entouré des membres de l’Equipe d’Animation Paroissiale. Il nous a exprimé ses souhaits sur le plan pastoral et remercié les personnes engagées dans un service d’Eglise sur notre secteur. En voici la teneur :

« Chères paroissiennes, chers paroissiens,

C’est avec une très vive émotion que je prends la parole au milieu de vous pour vous souhaiter à chacune et à chacun, les vœux les meilleurs de réalisation et d’épanouissement dans notre communauté qui regroupe les huit paroisses de la rive droite de la Seine.

En l’occasion de cette nouvelle année qui nous engage avec nos différents dons, tel que nous l’avons entendu tout à l’heure lors de la messe, pour les mettre chacun, selon ses possibilités, au service de notre famille paroissiale, permettez-moi tout d’abord qu’en ce jour où la miséricorde de Dieu nous permet de nous ouvrir au monde par l’accueil du migrant, de faire un constat que tous nous sommes à la suite du Christ, émigrants sur terre. Pour cela, qu’il nous soit donné de nous considérer comme de passage sur cette terre qui, cela soit dit, est un lieu de mission et d’apostolat pour tous ceux qui veulent bien suivre le Christ.

M’associant à tous les autres membres de l’Equipe d’Animation Paroissiale et par ma modeste voix, nous vous adressons nos vœux les meilleurs pour l’année 2016. Conscient du rôle que chacun essaie de faire prévaloir dans l’engagement qui est le sien pour une communauté vivante et dynamique, ô combien envisagée par les dirigeants de notre diocèse, qu’il vous soit donné d’accepter nos remerciements pour tout ce qui s’est mis en route depuis mon arrivée comme curé du groupement paroissial de Meulan. Il n’est pas inutile de rappeler ce que nous avons déjà exprimé et présenté comme projet pastoral « ad experimentum » pour le meilleur investissement de tous et de chacun, dans ces moyens d’expressions et de communications que représentent le Flash et les Echos de Meulan ; ce projet de centre paroissial de Meulan que nous avons soutenu et défendu devant le collège des consulteurs à Versailles, devant l’évêque, et dont vous connaissez déjà le résultat positif.

Arrivé comme curé dans le groupement paroissial de Meulan en septembre 2015, il y a donc quatre mois, même si pendant deux ans j’ai été vicaire paroissial, je commence pour le moment à découvrir des réalités profondes de la localité-terrain dans toutes ses dimensions. Certes, il est toujours important de percevoir la nécessité du temps d’adaptation (six mois au moins) pour réellement apprécier les situations à leur juste valeur, car cette période constitue aussi le vecteur normatif qui se présente comme condition qui permettrait à toute élaboration et réalisation pastorale de porter des fruits. Ma conviction néanmoins se détermine à ce qui suit : ma mission étant un service, va se vivre dans une portion de l’Eglise locale de notre diocèse qui existe déjà et qui a son histoire, sa culture, son style propre de travail et ses perspectives. Aussi ai-je trouvé nécessaire de partir pour être serviteur, non pas comme un spécialiste cherchant à transférer ses techniques, ses projets parmi ceux à qui il m’a été confié de guider avec une totale disponibilité, humilité et assez de diligence, de piloter en faisant adhérer toutes les couches de notre société à tout projet permettant aux uns et aux autres d’avancer dans la connaissance de Jésus Christ par le fait même de s’accomplir. Ceci ne saurait être efficace et même efficient que dans une attitude d’amour et d’ouverture qui cherche moins à faire des choses qu’à les vivre à la manière du Christ dans un a priori de bienveillance, capable de voir avant tout le positif pour l’avancement de la communauté. Pour cela il m’a semblé important de définir comment s’articulerait toute initiative dans notre regroupement paroissial.

Comme curé avec l’Equipe d’Animation Paroissiale, je voudrais bâtir le plan pastoral sur les quatre piliers qui sont :

  1. Transmettre la foi dans les activités suivantes :

  • catéchisme,

  • aumônerie (écoles, collèges et lycées),

  • groupes bibliques,

  • catéchuménat adolescents, préparation à la confirmation des jeunes,

  • catéchuménat adultes,

  • préparation au mariage,

  • préparation au baptême des petits enfants et handicapés,

  • éveil à la foi.

  1. Prier et célébrer les merveilles de Dieu :

  • animation liturgique (messes dominicales),

  • groupe des lecteurs,

  • groupes pour la sacristie et les services d’autel,

  • accompagnement des familles en deuil,

  • groupes de prières,

  • laudes et messes en semaine,

  • adoration au Très Saint Sacrement et chemins de Croix,

  • chapelet,

  • pèlerinage, etc.

  1. Faire vivre la solidarité :

  • équipe d’animation santé (visite des malades et personnes isolées),

  • Secours catholique et CCFD,

  • accueil des migrants,

  • et dans bien d’autres associations.

  1. Exprimer la convivialité :

  • accueil au presbytère,

  • communication (Echos de Meulan et Flash paroissial),

  • équipes d’entretiens (bénévoles divers),

  • Mouvement des Chrétiens Retraités (MCR),

  • animateurs pastoraux etc.

Pour l’animation de ces quatre piliers, le secrétariat, le CPAE, la trésorerie et la comptabilité sont des organes d’appui non négligeables pour ne pas dire déterminants.

Aussi, il s’agit de mettre tous les membres de la communauté dans ce mouvement où tout s’interpénètre pour donner un nouvel élan à la vie de notre communauté.

C’est donc la mise en œuvre d’une pastorale homogène et de proximité pour ne pas dire de contact sous le gîte de l’Equipe d’Animation Paroissiale, structure qui sert à diriger, apprécier, orienter et à évaluer les actions pastorales données, tout se calquant dans l’accueil, la compréhension, la patience et l’encouragement dans une charité joyeuse qui se donne de la peine, selon l’expression chère à saint Paul et comme pour définir la vie dans cette Eglise Famille de Dieu.

En définitive que nul ne soit écarté ou oublié, si ce n’est sa volonté, au bord de ce chemin qui nous conduit et nous amène à la dernière station qui est d’entrer dans la vie même de Dieu.

Puisse le Seigneur en cette année Sainte de la Miséricorde, nous rendre miséricordieux pour mener à bien la mission que le Christ nous a confiée. BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2016 ».

Père André Menyé, curé

 

Chacun a pu ensuite présenter ses vœux à notre Curé et partager le verre de l’amitié.

 L’Equipe d’Animation Paroissiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *