Ecriture système

 Je crois vous avoir déjà présenté un excellent poète que je rencontre depuis de nombreuses années et qui réside dans le département de l’Essonne : M. Louis Delorme.De son récent recueil « Orges d’automne » édité voici quelques mois, je voudrais extraire un sonnet qui définit très bien le travail du poète, quoique mon inspiration soit assez différente.

(on écrit souvent sans trop se poser de questions)
Sur quoi vais-je pouvoir écrire cette nuit ?
Quels mots vont me venir qui somnolent encore,
Avec ces rêves flous qui précèdent l’aurore,
Quelquefois suscités par le tout premier bruit ?
 
Est-ce à partir de rien que le vers se construit ?
Comme si mon esprit suait par tous les pores
Ma plume accepte tout, l’étrange papivore
Qui ne sait même pas le but qu’elle poursuit !
 
Un peu comme un morceau de bolduc qu’on déroule,
Ou comme un filet d’eau continûment s’écoule
Le poème qui veut qu’on lui donne le jour.
 
Mais qu’aurait-il besoin de dire quelque chose ?
S’effeuiller lui suffit, comme une belle rose
Qui meurt en prodiguant ses pétales d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *