Editorial de février 2014 : Etre témoin de lumière

Quarante jours après Noël l’Eglise célèbre la fête de « la présentation du Christ au Temple ». Nous savons bien que les jours, à cette période, rallongent et cette fête, dite aussi de la lumière, nous invite à ranimer en nous certaines flammes, telles celles de la charité, de la paix, de la joie. La liturgie fait ainsi rencontrer deux vieillards, Syméon et Anne, avec celui qui est, pour le chrétien, Lumière du monde, venu éclairer nos ténèbres.

C’est ainsi que nouveauté et ancienneté, non seulement cohabitent, mais encore disent que la vraie vie est faite justement de ces complémentarités. C’est également la vocation chrétienne que d’être, là où nous vivons, des témoins de la lumière. Pour beaucoup cette fête, plus connue sous le terme de chandeleur en raison des chandelles ou cierges qu’on allume, est surtout l’occasion de manger des crêpes. Quoi qu’il en soit, réjouissons-nous de voir revenir, petit à petit, les beaux jours tout remplis de lumière et de chaleur et que celles-ci puissent aussi illuminer notre monde.

Alors bonne montée vers le printemps, vers la vie qui advient sans cesse.

 P. Patrick Fournier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *