Editorial septembre 2014: Le soleil se lève à l’est

 Il n’est pas très tendance de dire que l’on a passé ses vacances dans un pays de l’Est et en particulier en Pologne, et pourtant si vous saviez combien de plaisirs cela procure, plus d’un Français partirait à la découverte de ce pays et de ses habitants.

Il faut bien avouer que sans des liens particuliers : deux couples d’amis, l’un vivant en France depuis la dramatique époque de fin de domination soviétique et l’autre à Varsovie, nous ne nous serions pas rendus trois fois en Pologne en près de vingt ans.

Cette année, nous nous étions fixés mon épouse et moi, de découvrir le nord de la Pologne, en particulier Gdansk, haut lieu historique de Solidarnosc et les magnifiques plages de sable fin de la Baltique. C’est ainsi qu’après avoir rejoint à Gdansk, notre amie Barbara, que certains Meulanais connaissent (1), nous avons pu apprécier cette magnifique ville aux façades richement décorées. Nous nous sommes, bien entendu, rendus sur le site historique des chantiers navals, le lieudit « Les trois croix », érigées en mémoire des ouvriers morts en décembre 1970 au cours de leur révolte. Ce fut un moment de recueillement et d’intense émotion. Rejoints la semaine suivante par Jan son mari, nous avons pu apprécier les bords de la Baltique, ses immenses plages, ses forêts et ses lacs.

Oubliez vos vieux clichés sur un pays où l’on croisait des charrettes sur des routes à quatre voies et dont le parc automobile datait en grande partie des années 50. La Pologne poursuit son évolution, riche de son passé et résolument tournée vers son avenir. Elle n’a rejoint l’Union européenne que depuis le 1er mai 2004 et son entrée dans la zone euro est prévue, en principe, pour début 2016.

Parmi toutes les idées échangées avec nos amis, il ressort que leurs plus grands désirs soient que les Français connaissent mieux la Pologne, son histoire, sa culture, son patrimoine et son évolution spectaculaire mais également, comme ont su le faire les Polonais et comme les événements actuels en Ukraine, en Irak, en Israël, en Palestine et dans bien d’autres pays, nous le rappellent, il faut sans cesse lutter pour défendre ses valeurs, la paix et la liberté. Pour finir sur une note joyeuse, nous pouvons dire que nous avons été éblouis par nos visites à Poznan, Gniezno, Torun, Malbork, Gdansk, et les bords de la Baltique et nous pouvons en témoigner, à notre retour : le soleil se lève à l’Est !

Yves Maretheu, Rédacteur en chef

Barbara habitant Varsovie et parlant français, a accompagné à partir de 1982 des convois humanitaires organisés par le groupement paroissial en faveur de Térespol, durant l’état de siège en Pologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *