En bref

UNE FAÇON ORIGINALE DE FÊTER LA SAINT VALENTIN AU CHIMM.

Si vous vous êtes rendus à l’hôpital de Meulan-Les Mureaux ces derniers temps vous avez sans doute pu voir les nombreux témoignages, lettres, post-it, cœurs, cartes de toutes sortes, apposés sur le mur juste à l’entrée ; ils sont le fruit du personnel de l’établissement qui, à l’occasion de la saint Valentin, les ont lus dans le hall. Si ces véritables messages d’amour pour l’hôpital public traduisent les difficultés rencontrées par les équipes soignantes, ils laissent aussi une large place à l’espoir en des jours meilleurs ; en tous les cas, il est difficile de maîtriser son émotion à leur lecture…

UNE DEUXIEME « MARCHE PROPRE » A MEZY.

Après le succès de la première édition de cette démarche propreté en septembre dernier, Amélie et Margot, deux jeunes lycéennes de Mézy, ont renouvelé l’opération. Elles ont réussi à rassembler une vingtaine de volontaires qui, équipés de gants et de sacs, ont parcouru les rues de la ville pour ramasser papiers, bouteilles et canettes. Elles ont même planifié une nouvelle « marche propre » le trimestre prochain, bravo aux deux jeunes organisatrices !

STÉPHANIE FRAPPART EN VISITE AUX MUREAUX.

Pour ceux qui ne connaissent pas, sachez que, pour l’année 2019, Stéphanie Frappart a été désignée par la fédération historique des stats du football (IFFHS) comme la meilleure arbitre du monde. C’est donc une véritable « star internationale du sifflet » qui est venue remettre leur écusson d’arbitre officiel aux élèves de la section sportive arbitrage du collège Jules Verne des Mureaux. Cette section est unique en France dans cette catégorie. Au cours de son discours, Stéphanie Frappart a encouragé les futurs arbitres à continuer dans cette voie et qui sont indispensables au jeu ; un bel exemple pour ces jeunes collégiens qui se destinent à une tâche bien ingrate et qui certainement n’oublieront pas ce grand moment.

UN APICULTEUR DE BRUEIL-EN-VEXIN RÉCOMPENSE.

Alexandre Valgrès, apiculteur depuis trois ans à Brueil-en-Vexin, vient de recevoir la médaille d’argent au Concours général agricole du Salon de l’Agriculture. C’est suite à un licenciement économique que cet ancien commercial s’est converti à l’apiculture ; il savoure maintenant son succès. Son miel, réalisé par les abeilles dans cent cinquante ruches, est fait à partir de tilleul, ronces et fleurs sauvages, c’est donc un produit garanti 100 % naturel que ce jeune apiculteur propose. Vous pouvez trouver son miel dans les magasins de la région sous l’appellation « Les ruchers d’Alexandre » ; pour plus de renseignements, vous pouvez visiter son site internet : https://www.lesruchersdalexandre.fr

VERS LA FIN DES BOUCHONS AU PÉAGE DE MANTES ?

Peut-être, si l’on en croit la Sanef (Société des autoroutes du nord et de l’est de la France) ? En effet cette société envisage tout simplement de supprimer les barrières du péage actuellement en place à Buchelay. Elles seraient remplacées par « un péage en flux libre » qui permettrait de gagner un temps considérable, surtout au moment des départs et retours des week-ends en Normandie. Le coût des transformations nécessaires est actuellement à l’étude ; de lui dépendra en grande partie la faisabilité du projet qui est prévu pour l’année 2022…

ÉMOTION A HARDRICOURT.

Le salon des arts au joli nom de « Emotion Hardricourt » réunissait fin février une palette de peintres locaux, la sculptrice Véronique Dumont et des photographies de plusieurs artistes. Beaucoup d’émotion effectivement devant la beauté des œuvres. C’est Véronique Dumont, également créatrice de la Marianne très remarquée de la mairie, qui a remporté le prix « Emotion Hardricourt » avec son bronze Mauï plébiscité par les visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *