Path LEON-PONS, élue en charge de la communication et de la lecture publique à Meulan

Un numéro des Echos « spécial lecture », une bibliothèque municipale qui va bientôt prendre ses quartiers dans la maison Berson, voilà au moins deux bonnes raisons d’aller à la rencontre de l’élue en charge de la lecture à Meulan et de la nouvelle équipe qui vous accueille dans cet espace, un lieu béni pour tous ceux qui aiment lire.

Bonjour Path, merci de recevoir « Les Echos ». Vous êtes très connue à Meulan, expliquez nous, qu’est-ce qui vous a amenée à prendre la responsabilité de ce secteur « lecture publique » ?

Effectivement, si j’ai beaucoup de connaissances dans la ville, c’est surtout parce que, en tant qu’esthéticienne, lorsque je suis arrivée à Meulan en 1981, j’ai d’abord travaillé dans plusieurs instituts de beauté. Par la suite en 1992, j’ai créé mon propre établissement, quai de l’Arquebuse : « Path institut de beauté », ce cabinet m’a permis de rencontrer beaucoup de monde à Meulan. J’ai cessé cette activité en 2005 et à ce moment, très intéressée par la vie de la ville, je me suis engagée dans l’équipe municipale et suis maintenant conseillère. Passionnée de lecture depuis ma petite enfance, j’ai toujours vécu au milieu des livres et avec une grande envie de faire partager cette passion, je me suis donc logiquement orientée vers la lecture publique.

Quelles sont vos lectures préférées ?

Oh, mes goûts sont assez éclectiques, j’ai une tendance quand même pour le roman et en particulier ceux écrits par de nouveaux écrivains ou encore ceux qui sont peu connus. J’aime aussi les classiques et apprécie surtout Albert Camus, Romain Gary, Erik Orsenna et les auteurs étrangers comme Stefan Sweig, Hermann Hesse, John Irving ou Irène Nemirovski.

Revenons à votre mission à Meulan, pouvez-vous présenter l’équipe de la bibliothèque aux lecteurs des Echos?

Bien sûr, elle est actuellement composée de quatre personnes. Commençons par Stéphanie, la responsable du département qui est arrivée il y a environ un an. Après de solides études littéraires, une maitrise de lettres modernes obtenue à la faculté de Rouen, en occupant de nombreux postes dans la région (Poissy, Les Mureaux, Conflans-Sainte-Honorine, Viroflay et enfin Taverny), elle a acquis une bonne expérience avant de prendre en charge la bibliothèque de notre ville.

Elle est assistée de Audrey qui est titulaire d’un DUT des métiers du livre. Audrey est la référente des collections jeunesse, mais elle participe également, quand elle le peut, aux rencontres littéraires adultes et s’occupe des romans de science fiction ; en ce qui concerne les livres « jeunesse », elle est aidée par Katia qui a suivi la formation proposée par la Bibliothèque départementale des Yvelines (BDY). L’équipe est complétée de Benjamin, notre « petit » dernier qui prépare un master II de lettres modernes à l’université de Nanterre ; il est employé à temps partiel.

Chacun d’eux est un peu un spécialiste dans sa branche, comme je vous l’ai dit Audrey connaît bien le livre jeunesse et s’occupe également du fonds DVD jeunesse et adulte, Katia s’occupe de la presse et du traitement technique des documents, Benjamin quant à lui prend en charge les fonds théâtre et poésie, mais pas que, il aime aussi la bande dessinée adulte et la littérature francophone. Stéphanie pour sa part est amatrice de littérature française et étrangère adulte et de tout ce qui est documentaire pour adulte. Comme vous pouvez le voir tous les membres de cette équipe sont très complémentaires.

Combien y a-t-il d’adhérents à cette bibliothèque ?

Il y a actuellement 1 260 inscrits, ce qui représente 14 % de la population de notre ville. L’objectif est de se rapprocher de la moyenne nationale qui se situe autour de 19 % des habitants. Comme vous le constatez, il y a du pain sur la planche mais l’équipe est motivée et pour ma part je suis assez optimiste ; la nouvelle bibliothèque qui ouvrira en janvier dans la maison Berson située rue de Beauvais, devrait aider à atteindre cet ambitieux challenge. Quand on regarde d’un peu plus près ces 1 260 inscrits, on constate qu’ils sont harmonieusement répartis, à peu près moitié-moitié entre jeunes et, disons, moins jeunes. D’autre part, il faut aussi considérer le nombre de livres prêtés qui est pour notre bibliothèque, relativement important : on peut conclure que les Meulanais sont de « bons lecteurs » !

Vous nous avez parlé de la nouvelle bibliothèque qui va bientôt ouvrir dans la maison Berson, que va-t-elle proposer de nouveau aux amateurs de lecture ?

Avant tout les locaux, qui en plus d’être plus grands, seront beaucoup plus fonctionnels. Ensuite un cadre magnifique, les volumes pour la jeunesse par exemple seront présentés dans l’ancienne chapelle, une salle somptueuse. Toute l’équipe va aussi offrir un plus grand éventail de prestations : toujours livres papier bien sûr, mais aussi livres audio (sur CD en format MP3), CD de musique (grâce à l’aide de la BDY, tous les genres musicaux seront représentés), films pour adultes et jeunes sur DVD et aussi la presse, quotidiens et magazines hebdomadaires et mensuels ; bref, les Meulanais disposeront là d’une véritable médiathèque puisqu’il y aura aussi la possibilité de se connecter à Internet.

« Quatre sorties à l’enregistrement de la Grande Librairie »

Effectivement, voilà qui devrait attirer de nouveaux lecteurs, la bibliothèque propose-t-elle d’autres animations ?

Oui, bien sûr, depuis quelque temps, en synergie avec la direction de l’action culturelle, l’équipe a mis en place plusieurs actions qui permettent d’aborder le livre sous un jour plus ludique. Il y a par exemple la possibilité, pour les personnes intéressées, d’assister à l’enregistrement (voire en direct) de « La grande librairie », une émission littéraire animée par François Busnel et programmée chaque jeudi soir en prime time sur France 5. Le succès de cette invitation a été immédiat, il y avait vingt-quatre personnes pour participer à la dernière sortie en novembre. Il faut dire que c’était un enregistrement exceptionnel, plusieurs comédiens étaient invités et commentaient leurs goûts littéraires. Cette année, quatre sorties sont programmées, d’ailleurs vos lecteurs intéressés peuvent déjà noter les dates du 21 février et du 30 mai, ces jours-là ceux qui le désirent pourront assister à une émission au cours de laquelle libraires et écrivains livreront leurs coups de cœur, encore de bons moments en perspective.

Un jeudi par mois de 14 à 16 h à la bibliothèque, sont organisées « Rencontres autour des livres ». Le principe en est simple, les lecteurs se réunissent pour échanger autour d’un livre que l’un d’eux a particulièrement aimé. Cette rencontre est prolongée, le premier samedi de chaque mois de 10 à 12 h, par le « Café littéraire ». Cette réunion est un peu différente, car basée sur un thème choisi à l’avance, la rentrée littéraire par exemple en octobre, novembre et décembre ; il y tant de nouveautés à cette occasion qu’il n’y a pas trop de trois séances pour les évoquer, ou bien la littérature allemande, prévue en janvier et février.

Toutes ces animations sont plutôt orientées vers les adultes, existe-t-il des activités orientées lecture pour les enfants ?

Bien sûr, les enfants ne sont pas oubliés ; des découvertes d’album jeunesse leur sont proposées chaque mercredi à 11 h et pour les plus petits (0-3 ans) est organisée, un jeudi par mois à 10 h, la séance « Les bébés lecteurs ». Ce jour-là, ce sont les membres de la bibliothèque qui lisent pour les enfants, accompagnés bien sûr de leurs parents ou de leurs nounous, des histoires ou des contes. Cette activité, qui se fait uniquement sur inscription, fonctionne très bien, nous avons d’ailleurs actuellement une liste d’attente. La toute dernière activité, « Nos enfants philosophes », est ouverte aux enfants de plus de 7 ans ; elle marche aussi très bien ; elle est organisée plusieurs fois par an, la prochaine session aura lieu le 20 avril.

Enfin, toujours avec le soutien de la direction culturelle, sont proposés des spectacles de contes à la Bergerie. Contrairement aux idées reçues, ces séances, de très haute qualité, sont destinées à tous les publics et peuvent être vues aussi bien par les jeunes que par les adultes. Quatre spectacles(1) sont programmés pour la saison à venir, dont le prochain, le 19 janvier à 20 h 30 à la Bergerie. Vous retrouverez toutes les dates dans l’agenda culturel de la ville.

Notre folie ? Attirer 50 % de la population…

Eh bien voilà un beau programme, je vois que vous et l’équipe de la bibliothèque ne manquez pas d’activités, mais comment trouvent-ils le temps de lire les ouvrages qu’ils conseillent ?

Je crois qu’ils ont une très bonne connaissance de leurs lecteurs ; aussi, en fonction de leurs goûts et en connaissant les auteurs, ils peuvent donner des conseils appropriés. Et puis surtout, ils se réunissent régulièrement entre bibliothécaires et participent à des comités de lecture professionnels au cours desquels ils ont l’occasion d’échanger entre les bibliothécaires des Yvelines et parfois du Val d’Oise ; ces réunions sont très efficaces et essentielles pour prodiguer de bons conseils.

Pour finir, quelle est votre vision de l’avenir ?

En ce qui concerne le futur très proche, comme toute l’équipe je n’ai qu’une hâte, c’est que les nouveaux locaux ouvrent le plus rapidement possible. Maintenant, compte-tenu de la perspective de l’ouverture de notre nouvelle bibliothèque, je ne peux être qu’optimiste. Je suis certaine que notre installation dans ces nouveaux bâtiments va donner une autre dimension à notre mission. Je rêve un peu, mais j’aimerais tellement que notre médiathèque attire 50 % des habitants de notre ville …

Un grand merci Path pour ce beau message, passionné et passionnant, nous sommes pressés nous aussi de retrouver l’équipe de la bibliothèque dans les beaux locaux flambant neufs de la maison Berson !

Propos recueillis par Jannick Denouël

(1) Spectacles de contes en 2013 :

– 19 janvier à 20 h 30 dans à la Ferme du Paradis, « Les cris du vieux Paris »,

– 6 février à 10 h 30 à la Ferme du Paradis, « Blanche-neige et autre Pomme d’amour »,

– 24 avril à la Ferme du Paradis, « La légende du Roi Arthur »,

– 22 mai à 15 h à la Ferme du Paradis, « Comment crêpes et contes sont arrivés en Bretagne… »,

– 8 juin dans les jardins de la maison Berson, « Contes au jardin»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *