Paulette Favrou, nouveau maire de Tessancourt-sur-aubette

Après son élection au premier tour des élections municipales 2014, avec treize membres de sa liste et l’élection au deuxième tour d’un membre de la liste de Jacques Boitel, madame Paulette Favrou nous a reçus pour évoquer le mandat de six années qui s’ouvre pour elle et les membres élus au nouveau conseil municipal de Tessancourt-sur-Aubette.

 

Madame Paulette Favrou, au lendemain de votre élection comme maire et conseiller communautaire, quelle est votre première réaction ?

Consciente de la charge de travail, je m’engage résolument dans cette nouvelle responsabilité que j’ai acceptée après mûres réflexions. En effet, Maurice Reubrecht ne souhaitait pas se représenter comme maire et c’est au fil des réunions préparatoires aux élections que j’ai été sollicitée pour prendre la tête de liste. Je profite de cette interview pour remercier tous ceux qui m’ont fait confiance en votant pour moi et pour les membres de ma liste. Je serai fidèle à mes engagements et en particulier en m’efforçant d’être un maire de proximité au service de tous les Tessancourtois et Tessancourtoises dans un esprit de dialogue et d’ouverture.

Toute votre liste a été élue, sauf Patrick Foppolo. Pouvez-vous en dire un mot et nous parler de votre équipe ?

La non-réélection de Patrick Foppolo confirme la dure loi de la démocratie mais je le ressens comme une profonde injustice car j’ai pu apprécier durant le mandat précédent son investissement, sa connaissance des dossiers et sa disponibilité au service de la commune. J’en profite pour lui témoigner toute ma reconnaissance.

Pour les six ans à venir, je peux m’appuyer sur une équipe ouverte et à l’écoute de tous où chacun s’investit et fait le maximum en fonction de ses disponibilités et de ses compétences. La complémentarité entre les anciens et les plus jeunes apporte un regard neuf et dynamise la concertation et la réflexion. Un exemple d’initiative, c’est la réalisation et la distribution du premier numéro du bulletin municipal de la nouvelle mandature : « Le petit Tessancourtois ». Nous avons eu à cœur d’informer rapidement chacun sur l’élection des adjoints, la répartition des responsabilités, la constitution des commissions et la nomination des représentants dans les divers organismes. Pour la bonne marche de la commune, depuis ces nominations, chaque membre de l’équipe prend connaissance des dossiers concernant ses domaines de responsabilité et de compétence.

Je tiens aussi à féliciter et remercier madame Froment, la secrétaire de mairie, qui fournit un travail remarquable et nous apporte une aide précieuse en tous domaines.

Vous avez également communiqué, sur ce premier bulletin, la charte de l’élu. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

J’ai effectivement tenu, en accord avec toute l’équipe, à ce que la charte de l’élu soit communiquée, à tous les habitants de Tessancourt, pour souligner et informer sur la nature de l’engagement de chacun des membres du conseil municipal. J’y suis personnellement très attachée car je souhaite que ce mandat se déroule sous le signe de l’implication de chacun pour défendre les intérêts du village.

Quels sont vos priorités ou projets ?

Nous avons bien entendu un certain nombre de projets pour notre village mais pour tenir compte des capacités financières actuelles de la commune, nous devrons choisir les priorités et échelonner dans le temps les réalisations. La première priorité est de mettre en place une réglementation pour limiter les incivilités, en particulier les dégradations diverses et de préparer la réforme des rythmes scolaires en concertation avec l’école et les parents d’élèves. Par ailleurs, nous poursuivrons les projets en cours : la restauration du parc de l’Aubette, l’aménagement du chemin du moulin d’Orzeau et de la sente des Vachères et l’aménagement du cimetière.

La circulation est un problème sensible dans notre secteur, peut-on connaître votre avis sur le projet C13-F13 rebaptisé C13-RD 28 ?

La priorité est de protéger le village des nuisances possibles et en particulier des nuisances sonores. C’est pourquoi nous demandons des aménagements au projet, en particulier pour éviter que l’entrée proche de notre village soit dans un tronçon en montée occasionnant des régimes moteurs plus élevés et donc plus sonores.

Comment envisagez-vous votre participation au sein de la communauté d’agglomération Seine & Vexin ?

On a appris à travailler en communauté de communes durant le précédent mandat, avec huit communes. La mise en place de la communauté d’agglomération Seine & Vexin avec dix-sept communes sous la nouvelle présidence de François Garay, maire réélu aux Mureaux et le renouvellement des membres, marque le démarrage d’une nouvelle collaboration permettant de bénéficier de la mutualisation des moyens. Nous aurons la possibilité de nous impliquer au sein des sept grandes commissions qui ont été définies : finances et fiscalité, mutualisation des ressources, services aux habitants, culture-sport-patrimoine culturel-vie associative et évènementielle, économie et emploi, aménagement et habitat, environnement et espace.

Je serai accompagnée dans cette tâche par Guy Fiévet (2ème adjoint) et quelques membres du conseil, volontaires pour participer à des commissions.

Compte tenu de la taille de notre commune, il faut voir cette participation à la communauté d’agglomération comme la possibilité de bénéficier dans un grand nombre de domaines d’une expertise technique et de compétences mutualisées.

Pour conclure cet entretien avez-vous un message particulier ?

Je veux réaffirmer mes engagements et ceux de toute l’équipe municipale. Consciente des difficultés et des contraintes financières, nous travaillerons en permanence pour les intérêts de notre village, pour préserver sa quiétude, sa tranquillité, son charme au cœur du Vexin et pour répondre aux défis qui nous attendent.

Merci, Madame le maire de votre accueil et de votre disponibilité malgré les nombreuses sollicitations de début de mandat.

 

(Propos recueillis par Yves Maretheu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *