Een savoir plus sur l’Ordre de Malte

 C’est le plus ancien organisme caritatif du monde. Il a sa propre constitution, émet des passeports et des timbres. Il dispose de sièges d’observateur à l’ONU, à la FAO, à l’UNESCO ainsi qu’au Conseil de l’Europe. Il entretient des relations diplomatiques avec cent quatre pays.

L’Ordre Souverain compte plus de douze mille membres et quelque cent vingt mille bénévoles. C’est une grande force au service des plus faibles : « nos seigneurs les malades ». Pour être au plus près du terrain, cinquante-trois associations, calquées sur l’Ordre Souverain ont vu le jour, avec chacune son grand prieur et sa dénomination propre. Ainsi en est-il de l’

« Ordre de Malte France », créé en 1927 dont les activités sont elles aussi multiples. Il agit souvent en partenariat avec d’autres œuvres caritatives comme le Samu social pour secourir les SDF.

Malte France a cent seize délégations départementales, employant mille cinq cent dix salariés et quatre mille deux cents bénévoles pour assurer les deux centres pour SDF, un centre de réinsertion professionnelle et sociale, un autre pour les personnes fragiles et une plateforme famille. Parmi les établissements sanitaires et sociaux, cinq accueillent les handicapés, quatre sont des EPAD (établissement pour personnes âgées dépendantes) ; il y a aussi ceux réservés aux troubles du comportement, des pôles mères-enfants etc. A cela s’ajoutent de nombreuses actions particulières comme par exemple distraire les pensionnaires des Invalides.

La formation est une des préoccupations de l’Ordre, en premier celle des secouristes et ambulanciers : 4 400 diplômés en 2011 dont 1 500 en Afrique, mais aussi de ses membres y compris les bénévoles. Les ressources de l’Ordre sont en grande partie assurées par les dons et particulièrement les quêtes publiques celle pour les lépreux et celle pour les handicapés.

site sur l’ordre de malte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *