Happy birthday

Bon anniversaire les « Échos de Meulan ». Soixante ans ! Quand le journal est lancé au début des années 60, la génération qui démarre cette aventure a connu la seconde guerre mondiale et celle qui a conduit à l’indépendance de l’Algérie. Nul doute que le cri de Paul VI le 4 octobre 1965 aux Nations-Unies, au plus fort de la guerre au Vietnam,  « plus jamais la guerre, jamais plus la guerre », les habite et les motive dans leur entreprise journalistique.

Ceci explique l’importance donnée aux interviews d’acteurs du vivre ensemble, tant dans la cité que dans les domaines associatifs, sportifs, religieux…sur notre territoire. En effet, ils savent dans leur chair et dans leur âme que la paix a une exigence : celle du dialogue inlassable et dans ce dialogue, l’écoute et la parole donnée à tous les hommes de bonne volonté. Pas moins de six cents premières pages intitulées « En parlant avec » toutes sortes d’hommes et de femmes de tout âge, de toute culture, de différents engagements, …

Ceci mérite d’être souligné et admiré, en ces jours de fin février où le spectre de la guerre réapparaît avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Plus jamais la guerre, oui, si nous ne nous lassons pas d’écouter les richesses de chacun pour éviter les amalgames, les stigmatisations, les peurs vis-à-vis de tel groupe de personnes, peurs qui peuvent réveiller à tous moments les démons de la guerre. Longue vie au journal qui se fait l’écho de la vie et de la générosité de tout homme et de toute femme.

Happy birthday Les Échos.

Frère Baudoin, prêtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.