Elle attend

Je vous ai déjà présenté voici quelque temps Mme Pierrette Champon-Chirac, poétesse classique et cousine de l’ancien président de la République. Aussi, voudrais-je de cette personne, vous soumettre un rondeau, forme fixe de poésie, lequel nous relate le drame de beaucoup de personnes âgées :

 

Elle attend

 

Elle attend dans le contre-jour

Que quelqu’un lui dise bonjour,

Sur une chaise, toute frêle,

Dans son beau corsage en dentelle,

Bordé de noir sur le pourtour.

 

Elle contemple tour à tour

Les gens qui passent dans la cour,

L’un d’entre eux viendra-t-il pour elle ?

Elle attend.

 

Ses enfants l’ont conduite un jour

Au foyer pour un long séjour :

« Ah ! Tu verras, la vie est belle ! »

Bien sûr, ils n’ont plus besoin d’elle !

Croyant encor à leur amour,

Elle attend.

 

Pierrette Champon-Chirac

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *