Le paranormal et le surnaturel

… AUX CAUSERIES DU VENDREDI

On savait que tout ce qui concerne l’inexplicable intéresse beaucoup, mais on ne pouvait l’imaginer à ce point. Il y a bien longtemps que l’on n’avait pas vu autant de monde dans la salle du conseil de la mairie de Meulan, il a même fallu ajouter quelques chaises…. C’est vrai aussi que la présence de Marc Menant, journaliste de renom et auteur de nombreux ouvrages, longtemps animateur d’émissions sur ce thème à Europe 1, a sans doute attiré beaucoup de ses fidèles auditeurs. Autour de ce célèbre présentateur, nous avions la chance d’avoir un panel de tous les spécialistes représentant les différents domaines du paranormal et du surnaturel.

Tout d’abord Stéphane Bissman, médium, jeune animateur d’une émission sur les phénomènes paranormaux sur l’antenne d’une radio belge, il se définit lui-même comme « passeur d’âme ». Convaincu de cette prédisposition, découverte par hasard lorsqu’il était enfant, il contribue à mieux faire accepter un deuil par l’entourage de l’être décédé ou encore à aider les personnes en fin de vie à préparer leur mort physique ; il sert aussi d’intermédiaire pour communiquer des messages entre morts et vivants. Il croit beaucoup au rôle primordial que joue dans ce domaine la glande pinéale, un organe minuscule situé au cœur de notre cerveau. Pour Pierre Yonas, guérisseur, le cheminement est assez semblable. Tout jeune, vers 5 ans, il prend conscience qu’il peut guérir des animaux en les serrant contre lui. Plus tard, il guérit par la seule imposition de ses mains une petite fille qui venait de se blesser ; il prend alors conscience de ses pouvoirs. Ancien sportif de haut niveau, il est maintenant magnétiseur et coach de personnalités du show-bizz et du sport. Très médiatisé, il participe également à de nombreuses émissions tant à la télévision qu’à la radio sur tous les thèmes tournant autour du surnaturel. Il avoue qu’il aimerait pouvoir démontrer le sérieux de sa profession. Magnétiseur lui aussi, mais sans doute moins connu, François Girard a suivi un parcours très différent de celui de Pierre Yolas. Longtemps il a tenté de refouler ce don, il aurait préféré être « comme tout le monde ». Il y a cependant un point commun d’importance entre ces trois guérisseurs : une même envie de soulager, d’aider ; ils agissent toujours dans le souci de l’autre avec beaucoup d’humanisme, c’est vraiment ce qui les caractérise le plus.

Les parcours des deux autres invitées à ce débat, Martine Gercault, psychologue et Michèle Caffin, chirurgien dentiste, sont très différents. Pour la première, après des études classiques de psychologie et de psychanalyse, elle s’initie aux techniques de respiration holotropique avant de se former aux thérapies humanistes (chamanisme, thérapie par les percussions et la danse…). Elle a une grande confiance dans l’invisible et beaucoup d’expérience dans tout ce qui est extraordinaire. Michèle Caffin a suivi un chemin assez parallèle. Après ses études de chirurgien dentiste, elle a suivi des cours d’acupuncture et de parapsychologie ; ce qui fait qu’elle a une démarche plutôt atypique dans le traitement des dents. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dans lesquels elle décrit les liens étroits qui existent entre les dents, corps physique, et l’énergétique et le psychique.

Comme d’habitude l’auditoire a abreuvé les orateurs de questions : comment travaillent les « barreurs de feu », est-ce que le médium et le patient peuvent communiquer à distance, comment mieux canaliser l’énergie qui est en nous, existe-t-il une relation entre la télépathie et tous ces phénomènes inexpliqués, existe-t-il un rapport avec le vaudou, le magnétiseur a-t-il le pouvoir de diminuer les effets nocifs de la chimiothérapie…bref, beaucoup de mystères qui restent encore à éclaircir.

Au moment de la conclusion, si Pierre Yonas pense « qu’avant tout il faut avoir la foi… dans l’autre», c’est Marc Menant, qui captivait l’attention dès qu’il prenait la parole, qui a eu le dernier mot : « … surtout ne manquez jamais d’esprit… ».

Jannick Denouël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *