Le PORTUGAL à l’honneur au festival des fromages 2013

Il y avait encore beaucoup de monde dans les rues de Meulan-en-Yvelines pour cette 19ème édition du festival des fromages. Il faut dire que même si il faisait un peu frisquet, les cieux ont été plutôt cléments avec les organisateurs et les terrasses des cafés et restaurants n’ont pas désempli. Du côté des fromagers, les visiteurs ont pu retrouver beaucoup de leurs fFROMAGES2013ournisseurs habituels. Les camemberts, tommes de cambrai et autres crottins de Chavignol étaient bien présents sur les étals, souvent vendus par les producteurs eux-mêmes, un petit plus d’authenticité qui, en plus de la qualité, permet un échange sympathique avec l’artisan. A voir la file d’attente qu’il y avait à certains de leurs stands, je pense qu’il ne devait pas rester beaucoup de fromages au moment du remballage.

Pour ce qui est de l’animation, encore une fois nous avons eu droit à la couleur, au rythme et à la fantaisie. Quel plaisir de croiser au détour d’une rue ou au coin d’une place, un orchestre de jazz ou une « batucada », sûr que les badauds ont apprécié. Les enfants ont eu, eux aussi, la part belle, non seulement ils ont retrouvé la ferme deTiligolo et ses bébés animaux qu’on a le droit de caresser, les incroyables recherches de bonbons dans la paille, les promenades en poney, mais ils ont eu droit en plus à un splendide manège ; il ya eu des pleurs et des cris au moment de libérer la place.

UNE SOIREE CABARET DE TRES HAUT NIVEAU

La soirée cabaret du samedi soir était elle aussi exceptionnelle. De nombreux artistes, tous de niveau international, ont procuré au public un plaisir intense, mais beaucoup ont particulièrement apprécié l’imitateur. Parodiant tour à tour Dalida ou Claude François, son talent lors de son imitation d’Edith Piaf, actualité oblige, en a « scotché » plus d’un. Les organisateurs ont mis la barre très haut et il sera difficile de faire mieux la prochaine fois.

Comme les autres années, le berger et ses trois cents brebis déambulant dans les petites rues escarpées de la ville ont reçu leur part d’applaudissements, ce moment du festival est vraiment le point d’orgue du week-end !

Une nouveauté aussi cette année, la présence de nos amis portugais d’Arraiolos, ville tout nouvellement jumelée avec Meulan, a amené encore un peu plus d’exotisme au festival. Les visiteurs ont pu découvrir non seulement les vins et fromages de cette région du sud du Portugal, mais aussi les magnifiques tapis manufacturés, spécialité de la ville et deux groupes musicaux très différents. L’un d’eux, composé de jeunes musiciens poussant des chariots, jouait sur des bidons de toutes sortes très colorés, on peut dire qu’ils ne passaient pas inaperçus dans les rues de la ville, et l’autre, beaucoup plus sobre, proposait des airs folkloriques plus doux et mélodieux.

Voilà encore une nouvelle page de l’histoire du festival qui se tourne, on prépare dès à présent la prochaine édition…

 

                                              

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *