Les fleurs

En ces jours de mars annonciateurs du printemps, c’est au poète belge Jules Sottiaux (fin du XIXe début du XXe siècle) que je vais emprunter ce court poème bien en rapport avec le thème « Autour du jardin ».

 

LES FLEURS

 

Roses de nos jardins, fleurs des prés, fleurs des bois,

Lys suaves, vous essaimez vos âmes chères,

Le soir, de seuil en seuil où se meurent les voix :

Et vos parfums légers embaument mes prières.

 

Et vos parfums légers baignent le cœur souffrant ;

Ils apportent comme un sourire de corolles,

Et le val est plus beau, et l’amour est plus grand :

Fleurs ! Vos parfums légers embaument les paroles.

 

Fleurs ! Vos parfums sont clairs comme des yeux aimés,

Du soleil a glissé sur les heures moroses,

La nuit est maternelle et les cœurs embaumés :

Voici que du bonheur vole du sein des roses.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *