L’Histoire des Yvelines racontée par des élèves

Dans les Echos de juin dernier, je vous avais annoncé la participation de la classe de CM2 d’Hélène Prats de l’école élémentaire de la Sergenterie de Juziers au concours de la « Fédération d’Histoire des Yvelines ». Grâce à leur travail de recherches sur Simone Saint-Clair, résistante et écrivaine locale, nos petits historiens ont remporté le 1er prix dans la catégorie numérique. Ils ont notamment reconstitué l’arrestation de la résistante et son interrogatoire par la Gestapo en écrivant les dialogues à partir du témoignage de madame Saint-Clair.

Remise des prix

La crème des graines d’historiens des Yvelines était présente ce 21 juin dans le « salon des aigles » de l’hôtel du département à Versailles où une quarantaine de jeunes Yvelinois ont reçu leur récompense.

C’est devant une nombreuse assemblée de parents et de professeurs, des membres de la Fédération d’Histoire des Yvelines et de sa présidente Elodie Bergeron, du représentant de l’Académie de l’Education Nationale de Versailles que Cécile Dumoulin, vice-présidente du Conseil départemental déléguée aux collèges et au numérique scolaire, a vivement félicité tous ces jeunes lauréats pour leur brillant travail de recherche. Des félicitations également, par le biais de la présidente de la Fédération, de Jacqueline Fleury-Marié, marraine du concours, cette grande résistante de 98 ans, compagne de détention de Simone Saint-Clair n’ayant pu se rendre à cette joyeuse et sympathique manifestation pour raison de santé.

Une visite VIP aux archives départementales

De par la teneur et les détails approfondis, tous les sujets présentés à ce concours ont fait forte impression auprès du jury. Quelques thèmes parmi tant d’autres : monographies sur l’histoire de Maisons-Laffitte ou de Saint-Germain-en-Laye, étude des pavillons de chasse de Saint-Germain, cahiers de doléances de Versailles, … et puis aussi le travail remarquable d’un jeune lycéen originaire de Guerville qui est parti à la recherche de scènes peintes par Gaston Balande (1880-1971), artiste peintre et dessinateur du Mantois, pour analyser la transformation du paysage local.

Comme tous les autres lauréats, les jeunes Juziérois ont reçu un très joli trophée ainsi qu’une multitude de présents. Parmi ceux-ci, une invitation pour le 5 juillet à une visite privée des Archives départementales pour consulter des documents interdits au public.

Quel privilège pour ces jeunes écoliers de pouvoir consulter ces archives ! Inutile de préciser leur étonnement, leur fierté et leur émotion en découvrant tous ces trésors du temps passé.

Félicitations et encore bravo à tous pour le travail accompli !

Geneviève Forget

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.