Ma chère Ghislaine

Nous avons passé plus d’une quinzaine d’années à Lourdes en pèlerinage au sein de l’Hospitalité et tu étais comme moi hospitalière en chambre où tu as donné beaucoup de soins et d’attentions à nos malades et handicapés qui te le rendaient bien en sourire, douceur, bonne humeur et gentillesse.

Puis tu es passée à la mission Restauration et là, tu as noué le tablier pour servir et aider à manger avec beaucoup de patience nos frères et sœurs malades qui avaient du mal à prendre leurs repas.

Plusieurs années après, tu es devenue accompagnante en hôtel au Stella et là, nous vivions en équipe, hospitaliers et accompagnés, comme en famille du lever au coucher et toute la journée ; nous les accompagnions en poussant les fauteuils roulants pour toutes les cérémonies et nous partagions les repas ensemble et tu savais si bien nous intéresser avec ta grande culture et toutes les anecdotes que tu connaissais sur notre région. Tu étais toujours avec le sourire, attention et bienveillance sous le regard de Marie. Et si une accompagnée trop fatiguée voulait garder la chambre, tu te proposais gentiment pour faire la garde malade.

La dernière année, tu étais devenue accompagnée et cela t’ennuyait de devoir dépendre de nous pour pousser ton fauteuil, mais finalement tu l’acceptais en considérant que tu étais en position d’humilité et que c’était très bien pour toi.

Nous avons passé de très bons moments de partage, de joie et de paix avec notre équipe Prune accompagnés spirituellement par notre cher père François.

Ghislaine, tu nous manqueras beaucoup pour notre prochain pèlerinage et nous serons tous en union de prières avec toi et je t’embrasse virtuellement.

 

Joëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *