Noël aujourd’hui et toujours

Tous les ans, le monde chrétien célèbre la fête de Noël. Pourquoi ? Parce que c’est une tradition ancienne mais surtout, parce qu’elle véhicule le message de la joie de la naissance d’un enfant attendu depuis bien longtemps, la joie d’une famille heureuse et unie autour d’un nouveau-né, la joie d’une espérance attachée à l’enfant qui vient de naître.

Noël, « natalis dies », jour de naissance, est l’évènement formidable de la venue de notre Dieu à la rencontre de sa création en la personne de Jésus. Cette attente vécue dans la foi se réalise il y a environ deux mille ans au sein du peuple hébreu qui espérait cette venue depuis des centaines d’années. Cette naissance est le signe de tout l’Amour que Dieu donne à l’humanité. Sans cet Amour, pas de vie ; ce serait le règne des ténèbres et de la mort. Noël est aussi la fête de la Lumière de Dieu qui éclaire le monde. Noël, c’est l’évangile ! C’est la Bonne Nouvelle, c’est Dieu en Jésus qui vient parmi les hommes pour nous dire le chemin à suivre pour demeurer en la Vie de Dieu !

L’Amour de Dieu est créateur, sa création est permanente à chaque instant de notre vie. Sans cet Amour, point de création, point de vie car c’est cet Amour extraordinaire qui nous fait vivre. Si Dieu se retire de sa création, tout disparaît dans un noir néant. Que deviendrions-nous alors ? Rien, nous n’existerions plus !

Jésus est venu dans le monde pour nous apprendre à aimer car c’est en aimant que nous communierons à la Divinité de Dieu et c’est dans la Divinité de Dieu que notre existence prend toute sa signification. C’est cette grâce formidable, donnée gratuitement, qui nous fait crier de joie « Noël, Noël !». Pourquoi limiter notre joie à la seule journée du 25 décembre ? Dieu ne s’est pas donné à nous une seule fois, il se donne en permanence à chaque instant de nos vies ; il est omniprésent alors c’est tous les jours que nous devrions crier « Noël, Noël !».

Pourquoi ne pas faire aujourd’hui comme au Moyen-âge lorsque les populations criaient « Noël ! Noël ! » à l’occasion d’évènements heureux et ce, quelle que soit la période de l’année ?

Lors des liturgies de l’Eglise, notamment à la messe, nous chantons Alléluia ce qui veut dire « louez Dieu ». Ce chant ou ce cri de joie est une acclamation qui exprime notre joie et notre gratitude envers Celui qui nous donne tout ce que nous sommes.

 Ne pourrions-nous pas dire que Noël est synonyme d’Alléluia ? Si tous les jours nous pouvons crier ou chanter « Alléluia », nous pouvons également, à l’image de nos ancêtres, chanter et crier « Noël ! Noël ! » car notre Dieu est venu parmi nous. Cette venue, cette présence ne s’est pas faite ponctuellement mais demeure permanente. Jésus Lui-même, nous le dit dans le texte de l’évangile de saint Marc chapitre 28 verset 20 : « Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ».

Noël ! Noël ! Notre Dieu est toujours là, présent au milieu de nous ! L’Emmanuel demeure ! Alléluia !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *