Plein feu sur la mairie d’Hardricourt

Plein feu, tout d’abord car le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous en ce dernier jour de l’été, le 21 septembre dernier pour l’inauguration officielle de la mairie d’Hardricourt.

Plein feu ensuite avec les personnalités qui s’étaient déplacées pour l’occasion : Gérard Larcher, président du Sénat, Pierre Bédier, président du conseil départemental des Yvelines, Sophie Primas, sénatrice des Yvelines, Jean-Luc Santini, conseiller régional d’Île-de-France représentant Valérie Pécresse, Gérard Derouin, sous-préfet des Yvelines, Michèle de Vaucouleurs, députée, les nombreux maires des communes voisines et personnalités comme le père Eric Duverdier, notre nouveau curé, qui a d’ailleurs fait sonner les cloches à la fin de l’inauguration…

Plein feu aussi avec les ors des tenues et instruments des musiciens de la musique des troupes de marine de Satory.

Mais surtout plein feu sur la mairie, ce qu’elle représente dans la vie d’une commune et de son maire, souligné dans les différents discours ; plein feu sur l’histoire du bâtiment brossée par Yann Scotte ; longtemps mairie-école avant de profiter de l’ex-cour de l’école pour être agrandie, elle a retrouvé sa vocation de mairie, après avoir investi deux autres bâtiments successifs rue Chantereine ; plein feu sur sa nouvelle Marianne sculptée par une artiste locale, Véronique Dumont, et qui fait face à Simone Weil dans la salle d’honneur ; plein feu sur le bâtiment lumineux, accessible aux handicapés, que tous ont pu visiter ; plein feu sur l’exposition très intéressante, née de la mise en valeur par Hubert Benoist, Hardricourtois, des documents historiques originaux de la collection de Daniel Molina et qui expliquaient, l’histoire de l’institution communale, le rôle de la commune au fil du temps ; plein feu aussi sur Marcel Lachiver, notre historien local, spécialiste du monde rural, dont l’œuvre était présentée lors de cette exposition : les élèves d’Hardricourt ont ainsi pu découvrir celui qui a donné son nom à leur école.

Et pour finir, plein feu sur le vin d’honneur, installé autour de l’église, où les invités et les Hardricourtois ont pris le temps de passer un très bon moment convivial !