Quand

En ces premiers jours de l’année, quand selon la coutume, chacun présente ses vœux, le plus important de ceux-ci n’est-il pas le désir de paix dans ce monde où souvent s’exprime la violence, et c’est pourquoi j’ai choisi le sonnet ci-dessous de Léonard Starck, un poète classique résidant à Gruissan (Aude).

 

QUAND ?

 

Quand voudrons-nous, enfin, sur notre infime Terre,

Tarir nos zizanies, nos querelles sans fin,

Cesser de cultiver nos dissensions afin

D’enterrer, à la fois, épée et cimeterre ?

 

Quand saurons-nous, enfin, changer de caractère,

Ne plus nous voir pareils à quelque séraphin

Et vêtir nos prochains d’un habit d’aigrefin

Au lieu de discerner leur plus heureux critère ?

 

Et quand contiendrons-nous nos plus hautains orgueils,

Sources de tant de maux, de chagrins et de deuils,

Quand, si atrocement, s’épandent sang et larmes ?

 

Nos remparts d’exclusion sont-ils si épais

Qu’il nous semble aberrant de déposer les armes ? …

Quand voudrons-nous enfin nous prodiguer la PAIX ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *