Sixième Chocotrail d’Hardricourt

Chocotrail en deux temps cette année : un Choco’Kids le samedi pour les jeunes et le parcours classique dimanche pour les « un peu moins jeunes » !

Samedi, donc, un joli parcours d’un ou deux tours dans le parc du château encadré par de vrais trinosaures et Captain America qui s’était déplacé pour l’occasion. Si, pour les plus jeunes qui courraient 1,5 km, c’était parfois leur première expérience, pour la course des 3 km, nous avions déjà de la graine de champion et la lutte pour la première place a été dure… Revanche attendue l’an prochain !

Le lendemain, les cloches ont sonné à la volée pour les trois départs : 8 km, 13 km et 24 km lancés cette année devant la mairie et l’église et réunissant près de deux mille participants.

Les coureurs de Dunes de Sables, en joëlette, fidèles participants au Chocotrail, ont mis l’ambiance au départ. Pas si simple pour eux, mais une belle solidarité avec les coureurs, dans un parcours tout à fait… chocolat. Ah la gadoue, la gadoue, la gadoue… Les trois parcours avaient évolué cette année, montant d’abord sur le plateau avant de rejoindre le bord de Seine, puis de traverser l’entreprise Barry-Callebaut, autre nouveauté de l’année, avant d’affronter les redoutables marches de la sente de la Brosserie et de terminer la montée menant à l’arrivée à travers la partie privée du parc du château, aimablement ouvert à la course par ses propriétaires. Dur de garder son sourire dans les derniers mètres ! Mais le public était là pour encourager les futurs médaillés (d’une médaille en chocolat) et l’accueil à l’arrivée, le délicieux chocolat chaud, les massages des jeunes étudiants kiné du Campus du CHIMM savaient faire oublier les efforts de la course.

Le gymnase accueillait des stands représentant des sponsors du Chocotrail : Barry-Callebaut qui remettait à chaque participant et chaque bénévole un sachet de pistoles, Max et Génie (www.maxdegenie.com), la toute nouvelle entreprise voisine fondée par deux jeunes Trinosaures et proposant des préparations à pâtisserie bio à faible indice glycémique, Décathlon, mais aussi l’Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique (ARSLA). Cette association était la bénéficiaire du Chocotrail 2019. Stéphanie Chocraux, présidente du Rotary-Club de Meulan-Les Mureaux, et Guillaume Imbaud, directeur de l’usine Barry-Callebaut d’Hardricourt, ont d’ailleurs remis chacun un chèque de participation aux actions de l’association ARSLA, complété par une participation du Trinosaure, suite à la vente sur place d’anciens goodies et remise par Nassera Moussene, présidente des Trinosaures et responsable des bénévoles du Chocotrail.

Mais surtout, le gymnase accueillait les podiums avec des lots remis par des personnalités ou sponsors locaux telles que Nathalie Jarno, responsable de la nouvelle agence immobilière d’Hardricourt « Atouts Immo », Yann Scotte maire d’Hardricourt, Guillaume Imbaud et notre champion du monde de Krav Maga, Victor Vallade.

Une belle réussite cette année encore, un grand merci aux Trinosaures pour leur investissement dans l’organisation sans faille, aux nombreux bénévoles venus leur prêter main forte, en particulier à ceux de l’AVECS (Association des Volontaires aux Evénements Culturels et Sportifs), toujours fidèles au poste et rendez-vous les 12 et 13 décembre 2020 pour le 7ème Chocotrail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *