Un Festival des Fromages sous le soleil !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est sous un beau et chaud soleil que Camembert, Epoisses et autres Comté se sont alanguis sur les stands de leurs producteurs au cours de cette nouvelle édition du Festival des Fromages installé sur les places et dans les rues de Meulan. Du coup, eh ! bien, les visiteurs étaient au rendez-vous et, pour le plus grand plaisir des fromagers, les stocks avaient bien diminué au moment de remballer. Comme les autres années, la fête avait commencé dès le samedi matin à l’aube, quand on décharge les camionnettes pour garnir les étals des énormes meules de fromages et des alléchantes bouteilles de vins. Peu de temps après, on pouvait alors voir arriver les premiers clients, ceux qui veulent le meilleur du meilleur, ceux qui ont leurs habitudes et c’est seulement un peu plus tard que les rues se remplissent. Arrive alors l’heure de l’inauguration. En présence de nombreuses personnalités, dont Michèle de Vaucouleurs, notre députée et de nombreux maires des communes avoisinantes, Cécile Zammit-Popescu a solennellement coupé la galette de Brie traditionnelle et fait le tour des stands accompagnée de nombreux membres du conseil municipal.

Tout au long de la fête, les visiteurs ont aussi pu assister au spectacle offert par les artistes et acrobates invités par les organisateurs. D’abord la compagnie « Les Géants », grimpés sur leurs échasses, magnifiques dans leurs costumes bariolés, ils attrapaient les badauds bons enfants dans d’immenses filets à papillons. La troupe « Soukha » et ses magnifiques nymphes porteuses d’amphores que l’on peut imaginer pleines d’un divin nectar, qui dansaient au rythme soutenu des tambours et cornemuses ; ils nous emportaient dans un monde imaginaire peuplé d’elfes et de centaures. Enfin les musiciens de jazz typiquement new Orleans du groupe les « Twin Creoles » nous a ramenés quelques années en arrière au temps des caves de Saint-Germain-des-Prés, de Claude Luther, de Sidney Bechet…

Sur la place Ducrocq, à l’espace restauration, des tables et des chaises avaient été installées et l’on pouvait déguster là la fameuse tartiflette savoyarde et se rafraîchir tout en écoutant les concerts des groupes « Lucy » et « C’est-à-dire ».

De l’autre côté de la rue, sur les bords de Seine, c’était le coin des enfants ; entre les adorables animaux de la ferme Roz de Tessancourt, les poneys qui se prêtaient docilement aux balades, le taureau indomptable, le gigantesque château gonflable et les bonbons cachés dans la paille, ils n’avaient vraiment que l’embarras du choix !

Comment ne pas citer les commerçants meulanais qui avaient fait l’effort pour cette belle fête de sortir tables et tréteaux et de tenir boutique dehors : la boulangerie pâtisserie Ferry et sa farandole d’éclairs, la boucherie Buguet qui faisait déguster des toasts excellents, l’aligot de la charcuterie de Jean-Noël Henry, l’incroyable assortiment de bouteilles proposé par le Clos Di Vin, toutes les variétés de petits pains de la boulangerie Robin, sans oublier les spécialités de la fromagerie De Macedo qui, pour ce jour exceptionnel, proposait à peu près tout ce que peut compter la France en fromages.

Pour notre part, sur le stand installé près du tabac de la Poste, juste à l’entrée du festival, nous avons accueilli de nombreux lecteurs. Nous avons pu discuter avec eux de la nouvelle formule des « Echos » : plus moderne, plus dynamique, plus claire, certains même trouvent le journal plus grand… ; il y a eu bien sûr quelques critiques : moins facile à lire (encre trop claire, écriture sur gris délicate, caractères plus petits, alors qu’ils ont la même taille), papier trop épais, c’est le même ! Nous avons bien sûr tenir compte de ces commentaires : laissez-nous un peu de temps pour peaufiner tout ça et dans quelques mois, ce sera parfait !

En tous les cas, merci pour toutes vos remarques, elles montrent l’intérêt que vous portez à notre journal.

Ce fut vraiment une très belle journée, bravo aux organisateurs et chapeau aux employés municipaux qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour que ce festival soit une réussite !