A notre Ghislaine

Tu viens de nous quitter ; nous avons peine à y croire. Et pourtant…

L’Histoire était une de tes passions. Ta mémoire était impressionnante et tu étais heureuse de nous raconter les évènements historiques vécus avec les tiens ; nous devrions plutôt dire, à voir ton impressionnant arbre généalogique, avec ta très grande famille originaire de Templeuve, petite ville du Nord que tu évoquais très souvent.

Ton amour de l’Histoire t’a tout naturellement conduite aux portes des Journées du Patrimoine que tu préparais avec entrain et vitalité ! Tout a commencé en 1989 avec le bicentenaire de la Révolution. Avec quelques amis, vous avez organisé les premières expositions sur le passé de notre village avec des cartes postales et des photos d’époque. Toutes ces expositions se préparaient chez toi dans ton salon, entourés de quatre-vingts classeurs d’archives et de photos posés sur les meubles et auxquels tu rajoutais tes documents d’archives familiales. Puis l’association « JDH » fut créée en 2002 et la mairie accorda un local à l’association.

Durant cinq années, avec Maurice et Jean, vous avez travaillé ensemble sur l’écriture du livre « Juziers Dans l’Histoire ». Succès assuré ; preuve en est de sa réédition l’an dernier. Puis ce fut une monographie sur notre église ; notre si belle église que tu aimais tant.

En 2015, pour renouer avec le passé des vignerons de notre village, JDH décide de redonner vie à la vigne. Comme tu étais fière de planter « ton » pied de vigne ! Et aussi la joie que tu avais à l’idée de participer à l’écriture de la monographie sur la vigne prévue prochainement !

Maintenant que tu nous as quittés, les réunions de JDH le lundi après-midi ne seront plus comme avant, mais tu seras toujours parmi nous. Beaucoup de souvenirs resteront gravés dans notre mémoire comme lorsqu’il y avait « quelques frottements » lors de divergences d’opinions, différends rapidement dissipés autour d’un café accompagné d’un carré de chocolat noir ou d’un biscuit nappé de chocolat noir… tes petites faiblesses !

Heureusement qu’il nous restera les bons moments passés ensemble ! Ghislaine, tu nous manques déjà !

L’équipe de JDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *