Pierre GUILLOT

Avec le thème retenu en décembre : La famille, il était tout naturel d’aller à la rencontre d’une association familiale. Nous avons contacté Pierre Guillot, président de l’Association Familiale Catholique (AFC) de Triel, Verneuil, Vernouillet et environs, qui a gentiment accepté de parler des différents rôles d’une AFC et de celle-ci en particulier.

 Comme il est de coutume, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre association ?

Je m’appelle Pierre Guillot, je suis marié et nous avons quatre enfants et une petite-fille.

Je suis président, depuis sept ans, de l’AFC de Triel, Verneuil, Vernouillet et environs, une des quatorze associations familiales catholiques des Yvelines. Cette association a été créée en 1981 par Jean Kayser. C’est au cours de rencontres dans le cadre de la paroisse qu’il m’a proposé de rejoindre cette activité. C’est ce que je fais dès 1982 et quelques années plus tard, je représente l’association à l’UDAF des Yvelines (Union départementale des Associations familiales).

Les missions des AFC :

   représenter les membres adhérents et les familles,

   défendre les intérêts moraux et matériels des familles,

   valoriser la famille fondée sur le mariage et ouverte à la vie comme chemin de bonheur et d’épanouissement de la personne,

    discerner localement les besoins des familles et prendre des initiatives pour y répondre : services, rencontres, formation, aide éducative…

    être une force de propositions permanentes auprès des acteurs économiques, sociaux et politiques, pour que le choix de la famille et l’accueil de l’enfant soient facilités.

Il est important de préciser que ces actions s’exercent en toute indépendance des partis politiques et des gouvernements en place.

Pourquoi association familiale catholique ?

Parce que notre association se réfère à la doctrine sociale de l’Eglise qu’elle étudie et souhaite promouvoir et transposer dans la vie quotidienne et dans les missions de représentation des AFC. Elle s’appuie, comme toutes les autres, sur la Charte des droits de la famille du Saint Siège du 22 octobre 1983. Ainsi nos actions viseront à « promouvoir la famille, communauté de vie et d’amour d’un homme et d’une femme, fondée sur le mariage, lien indissoluble, librement consenti, publiquement affirmé, ouverte à la vie, éducatrice de ses membres, cellule de base de la société, source du bien-être de la personne et de la société ».

En France, un protocole a été établi avec la Conférence des Evêques de France, qui précise les domaines d’actions des AFC. Elles ont toute leur place pour participer à l’éclairage des consciences dans l’évolution de la société, en particulier, en ce moment, avec les préparatifs de modifications de la loi sur le mariage et l’adoption. Notre Evêque, Mgr Aumonier, écrivait récemment : « Nous n’avons de leçons à donner à personne et nous ne sommes pas meilleurs que les autres mais « l’Evangile de la vie » n’étant pas fait que pour les catholiques, nous devons le proposer à tous, intelligemment certes, mais vraiment. Je signale à cet égard l’excellent travail mené, entre autres, par les AFC ». Il faut d’ailleurs signaler qu’au sein du diocèse de Versailles, l’AFC Yvelines est membre de la pastorale familiale.

Pouvez-vous préciser, les missions et les actions de votre AFC locale ?

Concrètement, nous avons mis en place plusieurs activités :

   les chantiers éducation : ce sont des réunions d’écoute, d’échanges et de partage entre mères de familles pour évoquer l’éducation des enfants et des jeunes. Il y a un réseau de six cents chantiers en France y compris quelques uns à l’étranger pour des Français expatriés. Des personnes sont formées spécialement pour animer ces rencontres,

   une antenne à Versailles qui sert de relais au niveau de la défense des consommateurs,

   deux conférences par an,

   une spécificité au sein de notre association : la mise en place d’un groupe d’aide à la recherche d’emploi avec le Secours Catholique et le CCFD. C’est un accompagnement gratuit et personnalisé qui est proposé,

   un projet d’insertion par le vélo, conduit par l’association Cap et Vie (membre de l’UDAF) basé sur la collecte de vieux vélos. Si vous avez un vélo à offrir, même en mauvais état, un atelier de réparation dans un lycée de Mantes la jolie le réparera pour le destiner aux élèves d’un Lycée de Ourossogui au Sénégal. Pour cela contacter le 01 30 63 00 26 ou le 06 17 74 60 38.

Vous avez évoqué votre présence à l’UDAF des Yvelines, pouvez-vous préciser votre rôle ?

Au sein de l’UDAF, il y a environ une cinquantaine d’associations membres dont quatorze font partie des AFC. Une des principales activités est de représenter et de défendre les familles dans le cadre du code de l’action sociale et des familles. L’UDAF m’a délégué au conseil de la caisse d’assurance maladie des Yvelines où je représente les usagers. Ce conseil départemental, composé de représentants du patronat, des syndicats et des associations, a un rôle généralement consultatif mais également décisionnel en matière d’aides exceptionnelles et de recours amiables. L’UDAF a également des représentants dans les CCAS de cent cinquante sur les deux cent soixante-deux communes des Yvelines.

Les associations familiales sont également représentées au niveau national, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Les associations départementales sont effectivement représentées au niveau national au sein de l’UNAF (Union nationale des associations familiales). Cette union a entre autres comme rôle de représenter les familles au sein du conseil économique et social, de défendre les consommateurs en faisant parti de l’UNC (Union nationale de la consommation qui publie la revue 60 millions de consommateurs). L’UNAF et les UDAF nomment également des représentants dans les CAF (Caisses d’allocations familiales), dans les offices de HLM et dans les commissions des hôpitaux. Sur un plan plus général l’UNAF, avec la participation de toutes les associations familiales, agit en matière de politique familiale, rôle attribué par la loi. La famille est une affaire publique car les conditions dans lesquelles elle évolue ont de multiples répercussions sur la société. L’action politique et sociale des Associations familiales vise à contribuer à l’élaboration d’une politique familiale ambitieuse et durable, à la promotion de la famille, de son bien-être, de son développement, de sa défense comme cellule de base de la société. Pour porter la voix des familles elles rencontrent les élus afin que le choix de la famille soit mis en avant et elles produisent des dossiers de politique familiale permettant de faire progresser nos valeurs au service de la famille. Site UNAF : www.unaf.fr

Vous avez rédigé, pour vos futurs adhérents, un papier intitulé : les dix bonnes raisons d’adhérer à une AFC, pouvez-vous nous les résumer ?

Effectivement, il nous a semblé utile de résumer les principales raisons de venir rejoindre une association familiale et catholique de surcroit. En voici un bref résumé :

   C’est l’intérêt des familles d’être représentées auprès des pouvoirs publics, par des associations.

   De même cette représentation est utile auprès des instances, départementales et communales (CAF, CPAM, CCAS).

   L’Eglise a demandé aux familles de s’engager pour promouvoir une politique qui soutienne et protège la famille.

   Les AFC fondent leur action sur l’enseignement familial et social de l’Eglise dans le cadre d’un protocole avec la Commission Episcopale de la famille.

   En tant qu’association familiale, les AFC s’expriment directement auprès des pouvoirs publics. La Confédération des AFC est membre de la FAFCE (Fédération des associations familiales catholiques en Europe) qui a un bureau permanent à Bruxelles.

   La CNAFC (Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques) est reconnue en temps qu’association de consommateurs membre de l’UNC, 60 millions de consommateurs.

   Les AFC contribuent à la formation des parents pour l’éducation de leurs enfants.

   Les AFC organisent la quête de la journée pour la vie au profit de différentes associations qui soutiennent les futures mères en difficulté.

   l’AFC de Triel-Vernouillet-Verneuil participe localement à l’organisation de fêtes, de conférences, à l’émission d’un bulletin, aux chantiers éducation et à l’aide à la recherche d’emploi.

   Le journal national « la vie des AFC », adressé à nos adhérents, vous informe sur les dossiers intéressant les familles et la vie du mouvement.

Un mot pour conclure et donner vos coordonnées.

Pour tous renseignements on peut me contacter au 01 39 71 04 38 ou par courriel : pierre.guillot4@wanadoo.fr. On peut également consulter le site : www.afc78.org et le site national : www.afc-France.org

Juste une phrase de Benoît XVI pour conclure : « Défendre la vie et la famille dans la société n’est en rien rétrograde mais plutôt prophétique ».

Un grand merci pour votre accueil, nous mesurons mieux le rôle de votre association et nous espérons que de nombreuses familles viendront vous y rejoindre.

                                                                                 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *