Nos enfants, aiment-ils toujours lire ?

C’est la question que beaucoup d’entre nous, parents ou grands-parents, se posent. Il faut bien avouer que nous avons souvent un a priori, pensant que l’ordinateur, le téléphone portable, les jeux vidéo ou autre tablette ont remplacé le bon vieux livre de notre enfance. Eh bien, contre toute attente et à l’encontre de beaucoup d’idées reçues, il résiste plutôt bien notre livre et la lecture demeure une des activités préférées des enfants. Ceci vient d’être démontré par une enquête réalisée en juillet et août dernier par le cabinet IPSOS pour Gallimard. Les résultats de cette étude, dans laquelle mille enfants âgés de 7 à 15 ans ont été interrogés, montrent que 82% d’entre eux lisent au moins une fois par semaine. Oui, me rétorquerez-vous, ils lisent d’accord, mais surtout des BD ou des mangas, pas le « vrai » livre. Eh bien détrompez-vous, l’étude a montré que ce « vrai » bouquin reste majoritaire (71% de lecteurs) et que les bandes dessinées et les mangas, s’ils sont aussi beaucoup lus, arrivent assez loin derrière (respectivement 52 et 47%).

La lecture, la deuxième occupation !

Et nos surprises ne s’arrêtent pas là, si l’on regarde un peu plus en détail les résultats proposés par l’institut de sondage, nous nous apercevons que plus de 40% des enfants font de la lecture une pratique quotidienne, et que, si les filles sont plus nombreuses que les garçons à lire, 55% d’entre elles lisent chaque jour, la lecture est, dans tous les cas, la deuxième occupation de la journée, derrière, derrière, devinez ? La télévision, bien sûr !

Quand on interroge les enfants sur le plaisir qu’ils ont à lire, 78% d’entre eux déclarent y prendre beaucoup de plaisir et seulement 3% « détestent » : surprenant n’est-ce pas ?

Les enfants ont aussi été questionnés sur le moment de la journée durant lequel ils s’adonnent à cette activité. Là, pas de suspens, le soir avant le coucher reste la période la plus prisée, 66% d’entre eux choisissent ce moment pour lire, la télé est même battue !

Curieusement lorsqu’ils sont interrogés sur l’âge auquel ils ont plus ou moins abandonné la lecture, les enfants, garçons et filles, avouent avoir lâché le livre vers 12 ans. C’est à cet âge-là que la balance penche en faveur de l’écran, même si là encore le livre résiste un peu mieux chez les filles.

Ce qui est très intéressant, c’est que lorsqu’on recherche ce qui a amené les enfants vers la lecture, on se rend compte que dans la grande majorité des cas, ils y ont été entraînés par leurs parents qui, dès la petite enfance et même bien après 7 ans, leur ont lu des livres à voix haute. Intéressant également, les chiffres qui montrent que les parents des enfants qui lisent le plus, avalent plus de livres que la moyenne, aurions-nous les enfants que nous méritons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *