Nos jeunes ont du talent

Cela fait du bien de recevoir du positif, surtout en cette période de contrainte sanitaire génératrice de stress. Deux occasions pour cela, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo et les championnats de France d’Aviron de cet été à Mantes. Des jeunes et moins jeunes de notre secteur se sont illustrés ; en aviron, nous évoquons la médaille d’argent de Claire Bové que nous avions interviewée en novembre 2019 et d’autres jeunes dans l’entretien avec Bénédicte Silvestre, présidente de l’AMMH ; en tennis de table, vous trouverez un « En bref » sur la médaille de bronze par équipe de Thomas Bouvais que nous avions interviewé en avril 2011. Cela fait plaisir de se rappeler que nos jeunes ont du talent, qu’ils savent s’investir dans la durée pour atteindre leurs objectifs.

A coté de ceux qui prennent la lumière des projecteurs avec des résultats de très haut niveaux, vous en avez de nombreux autres qui fournissent et développent les mêmes qualités : travail et goût de l’effort, esprit d’équipe et de camaraderie, engagements bénévoles au service de leur association. Vous avez également tous les grands jeunes qui les forment et les entraînent encadrés par des adultes qui s’investissent dans le milieu associatif. Les derniers forums des associations sont là pour l’attester. Que ce soit à Gaillon, Hardricourt, Juziers, Meulan, Tessancourt, Triel et Vaux, les associations sont présentes pour mettre leur expertise, leur talent et leur dynamisme au service des jeunes et moins jeunes et ce, malgré les difficultés survenues avec la situation sanitaire.

En ce qui nous concerne aux Echos de Meulan, c’est notre motivation et notre source d’enthousiasme que de participer à soutenir cette dynamique du bénévolat, du développement des activités sportives, artistiques, culturelles et spirituelles au service de tous. Pour illustrer la joie et le bonheur de voir tous ces jeunes remplis de ténacité, de courage, de persévérance et de belles valeurs, je reprendrais un extrait de l’hommage de Victor Belmondo à son grand- père qui irradiait par son sourire :

« Le soleil ne s’éteint pas. Il brille, il irradie partout, tout le temps. Lorsqu’il se couche quelque part, il se réveille ailleurs. Et notre grand-père nous irradie. Il nous irradiera toujours de son sourire. Merci Papy de nous avoir donné tant de joie. Tu nous laisses remplis de ce bonheur immense. On pense à toi. On t’aime. Et amuse-toi bien avec tes copains qui t’ont tant manqué. »

Vous aussi, les jeunes, qui avez du talent, vous nous irradiez par vos efforts, vos engagements, votre motivation, votre enthousiasme, votre joie et vos sourires !

Yves Maretheu réacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.