Solène danse

En complément du « En Parlant Avec », nous publions le témoignage de Solène Duval, 26 ans, qui se déplace difficilement depuis quelques années et pratique la danse de salon à Duret Danse Studio à Meulan.

« J’adore danser. Je suis une ancienne élève de Sophie Trouvé au LAC et je danse maintenant depuis quatre ans avec Sophie Desmouillières, professeur à Duret Danse Studio. Sophie D. a bien voulu me donner des cours individuels de danse, tout en connaissant mes soucis de santé. Ne pouvant plus continuer le modern’jazz, je me suis orientée vers la danse de salon : je danse la valse, le tango, le paso, la salsa, le madison, le mambo, le cha-cha et je ne suis pas prête de m’arrêter là ! Je danse ½ heure toutes les semaines mais ½ heure très intensive. Je peux lâcher une main mais pas deux : on fait donc les mêmes pas de danse mais je tiens Sophie par les mains. La danse m’aide à dépasser les limites que la maladie m’impose. Je ne tombe plus quand je suis déséquilibrée. Quand on me voit danser, on n’imagine pas que j’ai un handicap. C’est très motivant et j’ai l’impression d’évoluer encore plus en dansant qu’en allant chez le kiné. J’ai participé au spectacle de fin d’année de Duret Danse Studio à la salle de spectacles de Bécheville aux Mureaux et il y a eu beaucoup d’émotion lors de notre danse. J’aimerais faire passer le message suivant : ce n’est pas parce qu’on est limité qu’il faut s’arrêter, on peut continuer à faire plein d’activités, arriver à quelque chose de bien ! »

Solène est par ailleurs à la recherche d’un emploi de secrétaire médico-social ou agent administratif et souhaiterait travailler avec des personnes handicapées. Si vous avez des propositions, n’hésitez pas à contacter le journal qui fera suivre.

 

 (Propos recueillis par Véronique Schweblin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *