La joie de l’accueil

Pour cette rentrée 2019, après avoir connu la tristesse de voir partir le père Matthieu, Pierre Bouquin, devenu diacre et le père Kéké Adjignon, ancien prêtre étudiant à Meulan et curé du secteur de Bréval qui retourne au Bénin (voir les articles en page 9), nous avons la joie d’accueillir notre nouveau curé, le père Eric Duverdier (voir le « En parlant avec »…). C’est l’occasion pour nous de réfléchir à la notion d’accueil. Tout d’abord évoquons ses principales difficultés.

La première, c’est la crainte de l’autre surtout s’il est étranger. Cela nécessite une ouverture d’esprit et un regard bienveillant.

La deuxième difficulté, c’ est l’individualisme. Le chacun pour soi et le repli sur soi aboutit à une certaine suffisance égoïste. Cette posture interdit l’accueil.

La troisième difficulté, c’est le matérialisme. Dans un monde où tout s’achète et où tout se vend, le modèle de réussite sociale promu par les médias fait correspondre le bonheur avec l’acquisition du pouvoir, du savoir et de l’avoir. Hors l’accueil relève, lui, de la gratuité. Nous pouvons très bien exercer un métier d’accueil et ne pas savoir accueillir ! L’accueil se fait par le sourire, l’ouverture de soi, la disponibilité à l’autre, l’attention du cœur, l’écoute… Ces valeurs ne s’achètent pas.

Face à ces difficultés, nous chrétiens,  avons une mission particulière : sur les traces de Jésus, nous devons faire « Eglise » et former une communauté d’accueil. Il n’y a pas de ticket d’entrée dans l’Eglise, ni de passeport. L’Eglise fonctionne « portes ouvertes ». Elle se montre hospitalière. L’histoire de l’Eglise témoigne de sa capacité de recevoir des personnes qui sont rejetées ou marginalisées. L’Eglise, parce qu’elle est habitée par l’Esprit de Jésus, qui est un esprit de charité et de communion, constitue une terre d’accueil et elle s’enrichit de l’accueil des autres.

Alors, réjouissons-nous d’avoir à accueillir notre nouveau curé qui va nous accompagner dans cette mission d’accueil des nouveaux arrivants sur le secteur et de tous ceux qui attendent un accueil de notre part. Prions Dieu pour nous y aider, lui qui est pur accueil et qui nous donne ce don.

                                                                           Yves Maretheu

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *