Pourquoi aller à la messe le dimanche ?

Septembre, la rentrée, les bonnes résolutions et les questions restées sans suite !

Les questions de vie quotidienne trouvent naturellement des réponses et débouchent sur des actions simples et efficaces. D’autres questions plus complexes se posent chaque année et demandent parfois des bouleversements intérieurs, des changements de priorités et de programmes.

Pourquoi aller à la messe le dimanche ? Vous vous êtes sans doute interrogé.

Pour répondre simplement à cette interrogation, voici un extrait d’une des fiches « croire(1) » éditées chez Bayard :

« Beaucoup de catholiques désertent l’eucharistie célébrée dans leur communauté. Ils disent « s’ennuyer à la messe, ne pas comprendre ce qui s’y passe ». Tentons de l’expliquer brièvement.

La messe comporte deux grandes parties.

Il y a donc deux parties dans la messe. Pendant la première, nous écoutons des lectures de la Bible et l’explication de ces lectures (ce qu’on appelle le sermon ou l’homélie). Pendant la seconde, nous sommes réunis autour de l’autel pour partager le repas du Seigneur, célébrer l’eucharistie. Il y a un lien profond entre ces deux parties. Dans la première, nous recevons la Parole de Dieu comme un pain nourrissant. Jésus, comme un ami qui parle à ses amis, nous dit sur nous-mêmes, sur les hommes nos frères, sur notre monde, des choses que nous ne saurions pas sans Lui. Nous prenons sa parole comme « du bon pain ». Dans la seconde partie, nous prenons le pain de l’eucharistie comme une parole d’amour : « je t’aime » nous dit Jésus en nous donnant le pain de la vie sans fin. « Je t’aime et je veux que tu vives avec le Père et avec moi pour toujours ».

Nous ne sommes pas chrétiens tout seuls.

Le dimanche, nous rencontrons une communauté vivante. Nous sortons ainsi de notre individualisme et de notre égoïsme. Nous sommes invités à la solidarité et au partage : « le partage du pain eucharistique fait de nous le peuple du partage ». Nous entendons le Seigneur Jésus qui parle à chacun d’entre nous, mais aussi à l’ensemble de la communauté, à toute son Eglise et nous invite à le suivre. Nous recevons comme un cadeau le pain de la vie : à la messe, lorsque sont apportés le pain et le vin, le prêtre dit : « Nous te présentons ce pain et ce vin, ils deviendront pour nous la nourriture de la Vie sans fin ». Pour nous ! Allons-nous refuser le don de la Vie ? 

Si ces courtes réponses vous donnent envie de vous joindre à notre communauté chrétienne, vous pouvez vous reporter à la page 8 où vous y découvrirez les jours et les horaires des messes sur notre secteur paroissial.

(1) www.croire.com/decouverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *