Editorial de juin 2015 : Fruits et légumes, du bon sens avant tout !

 Pour aborder notre dernier numéro avant les congés d’été, nous avons choisi comme thème les fruits et légumes. Ce n’est donc pas par hasard si nous sommes allés interviewer un couple d’exploitants maraîchers locaux (voir le En parlant avec…) et que nous évoquons en page 7, les légumes oubliés, les fruits et légumes, c’est bon pour la santé et en page 9, la pomme d’Adam et Eve.

Au fil des années, les campagnes publicitaires, recommandations et régimes concernant la consommation de fruits et légumes, fleurissent et il est parfois difficile de s’y retrouver. En bon Français, je dirais qu’il faut faire appel au bon sens.

La première tentation à éviter, c’est d’acheter les fruits et légumes hors saison ; d’abord parce qu’ils sont souvent hors de prix ou d’un prix abordable mais d’une qualité médiocre, le plus souvent sans goût, car produits hors-sol avec beaucoup d’engrais et de traitements chimiques. Ensuite le deuxième élément de bon sens, et qui semble réunir tous les spécialistes de la nutrition et de la santé, c’est de diversifier son alimentation. Savez-vous que nous disposons de près de soixante fruits différents dans les zones tempérées et méditerranéennes et d’environ quinze mille variétés de légumes qui sont inscrites au catalogue européen dont deux mille sept cents en France. Si vous ajoutez à cela que vous pouvez consommer les fruits et légumes crus, cuits, secs, confits, en jus et en soupe, vous imaginez la diversité dont nous disposons.

Le troisième critère de bon sens est que plus les fruits et légumes sont produits et vendus près de chez vous, plus vous avez de chance qu’ils soient frais, goûteux et plein de vitamines. Sachez qu’en 2005, les exploitations légumières d’Ile-de-France (maraîchage et légumes plein champ) étaient au nombre de 286, et cultivaient une surface moyenne de 7,5 hectares en légumes. Alors il ne tient qu’à nous de privilégier l’achat des productions locales en identifiant l’origine des légumes, de même pour les fruits ; toutefois les arboriculteurs en Ile- de-France diminuent d’année en année. Bien entendu, si vous faites partie des amoureux du potager et que vous en possédez un, on peut dire que vous avez « du bon sens » prêt de chez vous. A tous bonne dégustation de fruits et légumes et que cette période estivale soit pour nous l’occasion de faire le plein d’énergie avec de nouvelles découvertes tant en variétés qu’en recettes. Alors c’est sûr, à la rentrée, comme disent les jeunes, nous aurons « la patate » et « la pêche » !

                                                                                              Yves Maretheu Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *