Lettre encyclique « fratelli tutti, tous frères » du saint père François sur la fraternité et l’amitié sociale

Publiée le 3 octobre dernier, cette nouvelle lettre Encyclique, aborde le grand thème de la fraternité et de l’amitié sociale, en voici l’introduction :

  1. « Fratelli tutti », écrivait saint François d’Assise, en s’adressant à tous ses frères et sœurs, pour leur proposer un mode de vie au goût de l’Évangile. Parmi ses conseils, je voudrais en souligner un par lequel il invite à un amour qui surmonte les barrières de la géographie et de l’espace. Il déclare heureux celui qui aime l’autre « autant lorsqu’il serait loin de lui comme quand il serait avec lui ». En quelques mots simples, il exprime l’essentiel d’une fraternité ouverte qui permet de reconnaître, de valoriser et d’aimer chaque personne indépendamment de la proximité physique, peu importe où elle est née ou habite.
  2. Ce Saint de l’amour fraternel, de la simplicité et de la joie, qui m’a inspiré l’écriture de l’encyclique Laudato si´, me pousse cette fois-ci à consacrer la présente nouvelle encyclique à la fraternité et à l’amitié sociale. En effet, saint François, qui se sentait frère du soleil, de la mer et du vent, se savait encore davantage uni à ceux qui étaient de sa propre chair. Il a semé la paix partout et côtoyé les pauvres, les abandonnés, les malades, les marginalisés, les derniers.

Au travers de ce texte, il encourage « un nouveau rêve de fraternité et d’amitié sociale qui ne se cantonne pas aux mots ». Il souligne en particulier que « reconnaître chaque être humain comme un frère ou une sœur et chercher une amitié sociale qui intègre tout le monde ne sont pas de simples utopies, cela exige la décision et la capacité de trouver les voies efficaces qui les rendent réellement possibles ».

Yves Maretheu

Vous pourrez trouver le texte intégral sur le site du Vatican

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *