Ce monde

Ce monde autour de toi, cherche-le ! Sa beauté
T’entraîne de partout si le Mal te défie ;
Son amour, noble route à jamais poursuivie,
Brille comme un soleil d’invisible clarté.
 
L’Instant, fragile atome épris d’éternité,
C’est lui qui, mot à mot, fait le livre de vie,
Qui s’enfuit au Passé, que l’Avenir envie
Dans la main du hasard, ou du sort projeté.
 
Le Bonheur que l’on cherche est au fond de soi-même ;
C’est un air inconnu de tous, et que l’on aime,
Qui berce la pensée et guérit de nos pleurs.
 
Il murmure qu’il faut, vainqueur de la souffrance,
Monter vers les chemins des antiques valeurs,
Qu’après le Souvenir, il reste l’Espérance !

 Jean de Lost – Pic

Président de la société des poètes classiques de France, Monsieur Jean de Lost – Pic s’est éteint voici quelques mois à l’âge vénérable de 90 ans.
Je vous avais déjà présenté, il y a quelques temps, l’un de ses poèmes ; aussi, pour lui rendre un dernier hommage, tiens-je à faire paraître aujourd’hui, dans le cadre de cette rubrique, le sonnet ci-dessous dédié à son ami Jean d’Ormesson :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *