Réunion des distributeurs des Echos

Après une matinée pluvieuse, le soleil revenu a encouragé les distributeurs à se  retrouver  nombreux  en ce samedi 11 mai, dans la salle paroissiale de Meulan pour la traditionnelle rencontre annuelle.

Jannick Denouël ouvre la séance en accueillant les six nouveaux distributeurs répartis sur Meulan, Evecquemont, Juziers, Tessancourt.  Le programme traditionnel est respecté et commence par la présentation des distributeurs présents par paroisse :

  • Evecquemont : 5 présents sur 6 distributeurs pour 8 secteurs,
  • Gaillon : 1 sur 4 pour 5 secteurs,
  • Hardricourt : 4 sur 12 pour 16 secteurs,
  • Juziers : 4 sur 28 pour 32 secteurs,
  • Meulan : 18 sur 45 pour 69 secteurs,
  • Mézy : 6 sur 9 pour 10 secteurs,
  • Tessancourt : 4 sur 7 pour 7 secteurs,
  • Vaux : 7 sur 28 pour 26 secteurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis un aperçu de la vie du journal est effectué en fonction des différentes activités :

Distribution

Patrick Schweblin, en charge de cette responsabilité depuis le mois de janvier, tient tout comme Jannick, à souligner le travail  effectué par Jean Bosson qu’il a remplacé.

Il explique les modifications qu’il a apportées sur la fiche du distributeur en détaillant chaque poste.

Il y a toujours deux  problèmes importants :

  • accès aux immeubles de logements  à cause des codes,
  • difficulté de remplacer les distributeurs vieillissants. Patrick demande donc aux participants de ne pas hésiter à recruter parmi leurs connaissances.

Vie et contenu du journal

Yves Maretheu  remercie toute l’équipe du journal qui l’entoure pour le travail qu’elle accomplit ainsi que Valérie Boussard, la graphiste et l’imprimeur.  Il tient également à souligner le travail important effectué par Jean Bosson durant toutes les années où il a assuré les nombreux aspects de la distribution : tenue des plannings et les relations avec la Poste …

En 2018, sur dix numéros édités, huit étaient de 10 pages et 2 de 8 pages. Pour 2019, plusieurs thèmes ont été retenus : les migrations, l’enfance, les jardins et le jardinage …. Pour le mois de juin, ce sera le football, coupe du monde féminine oblige. Yves rappelle que les Echos ont participé comme chaque année aux forums des associations de Juziers, Meulan et Hardricourt, ainsi qu’au festival des fromages.

Il demande aux distributeurs, quand ils en ont la possibilité, de mentionner que Les Echos recherchent des annonceurs (publicité). Il insiste  également sur l’importance de ne pas trop tarder à effectuer la distribution pour respecter les dates des manifestations annoncées.

Il annonce plusieurs évènements importants qui touchent  le secteur paroissial et par ricochet, auront une incidence sur le journal : la nomination du père Matthieu à la paroisse de Poissy, celle au 1er septembre prochain d’un nouveau curé pour notre groupement paroissial Meulan-Triel et le  rattachement de Juziers au groupement paroissial de Gargenville en septembre 2019 ou 2020. Il précise toutefois que rien pour le moment ne sera changé, ni la distribution du journal sur Juziers, ni la participation des Juziérois à la rédaction du journal.  Par ailleurs, pour Triel, la distribution d’une vingtaine d’exemplaires des Echos est déjà effectuée par envoi postal et des exemplaires sont mis à disposition à l’église.

Site Internet

Véronique présente le site dont la tenue est assurée par elle-même, Agnès Lobut et Christophe Monnier. Les principaux articles du journal  y sont consultables et on enregistre environ mille visites mensuelles.

Elle se tient à la disposition des personnes présentes pour leur indiquer après la réunion comment accéder au site.

Annonceurs

Jannick souligne tout d’abord que la publicité représente près de  80 % des ressources du journal ; c’est donc dire l’importance des démarches que font Michèle Maretheu et Marie-Geneviève Portzert  auprès des commerçants et entreprises.

Michèle expose que la courbe des annonceurs est en baisse du fait des difficultés économiques actuelles, de la fermeture de plusieurs magasins dans les différentes communes… Elle précise que maintenant systématiquement les publicités paraissant dans le journal, sont insérées gratuitement sur le site.

Actuellement, on enregistre 297 cm /colonne sur les 380 cm nécessaires au bon financement du journal.

Finances

Patrick Schweblin présente la situation des soutiens : 208 actuellement. Il serait souhaitable dans la mesure du possible, de les inciter à nous soutenir. Très légèrement déficitaire en 2017, les comptes sont équilibrés en 2018 grâce à l’aide parlementaire votée en 2017 mais reçue qu’en 2019.

Puis vient le moment de procéder au tirage de la tombola qui réjouit toujours l’assistance. Cette année encore, de nombreux lots ont été distribués ; elle a été suivie du non moins traditionnel goûter où chacun a pu partager cet instant de convivialité avec ses voisins.

Ce fut un très agréable après-midi et ne doutons pas qu’il en sera de même l’année prochaine.